Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur notre site. En continuant votre visite vous acceptez l'utilisation de ceux-ci.

17 avril Création Billetterie

Woodstock, trois jours de paix et de musique

Dans le cadre du programme Par/ICI: de ICI—Centre chorégraphique national de Montpellier - Occitanie en partenariat avec la Vignette

Conception Olivia Grandville

Galerie

Woodstock, trois jours de paix et de musique

Vidéos

Partenaires

Mercredi 17 avril 2019 / 19:15 Tarifs : Tarif unique 5€/ 2€ LPV / Yoot ou inclus dans le billet Tarif spécial " 2 soirées" Pass Par/ICI:

Présentation

Woodstock, trois jours de paix et de musique
Rencontre, projection, atelier
En résidence du 12 au 17 avril 2019 au Théâtre la Vignette, coproduction ICI—CCN.
« Woodstock » est un des moments forts de la contre-culture des années 60 en même temps que la fin du Flower Power. Portée par la bande son mythique de ce festival autant que par le documentaire réalisé à l'époque par Michael Wadleight, Olivia Grandville travaillera autour de l'expérience dionysiaque que ce rassemblement culte a laissée dans nos imaginaires.
Pour cette soirée rythmée et éclairée par des projections et des débats, elle invite des étudiants, notamment les Master création de l'Université Paul-Valéry, à présenter une restitution publique du workshop qu’elle aura mené avec eux autour de cette recherche.
Conception : Olivia Grandville
En partenariat avec le Master Création Spectacle Vivant, du département Cinéma & Théâtre de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3

>> Soirée en lien avec l'accueil du spectacle
A l'ouest chorégraphie Olivia Grandville : le 16 avril à 20h00
possibilité d'acheter un billet "Tarif spécial 2 soirées"   pour le 16 & 17 avril : Pass Par/ICI:

Biographie

Formée à l’école de l’Opéra de Paris, Olivia Grandville intègre son corps de ballet en 1981, avant d’être nommée sujet en 1983. Jusqu’en 1988, année où elle décide de quitter cette institution pour d’autres aventures, elle traverse, outre le répertoire classique, des oeuvres de Balanchine, Limón, Cunningham et participe aux créations de Maguy Marin, Bob Wilson et surtout Dominique Bagouet. En 1989, elle rejoint la compagnie de ce dernier et participe à l’ensemble de ses spectacles, jusqu’au décès du chorégraphe en 1992. C’est là qu’elle commence à réaliser ses propres projets.
Très tôt, elle affirme son intérêt pour la dimension polysémique de la danse, en particulier les correspondances entre le geste et le verbe. De Le K de E inspiré des écrits de Kurt Schwitters en 1993 à Comment taire développé en 2006 avec le logiciel Eyes Web de l’Ircam, elle met en jeu une esthétique combinatoire qui met le corps en relation avec les écritures du spectacle vivant (texte, musique, lumière...), tout en ne perdant jamais de vue la qualité du mouvement. Installée depuis 2011 à Nantes, en Pays de la Loire, elle est artiste associée au Lieu unique de 2017 à 2019. Elle prépare sur cette période deux nouvelles créations : À l’Ouest, qui sera créée en mai 2018 puis Dancepark (printemps 2019) un dispositif de création conçu avec Yves Godin pour le Lieu unique. À l’invitation du Ballet de Lorraine, elle créera Nous vaincrons les maléfices en mai 2019. Parallèlement à son travail de chorégraphe, elle est aussi enseignante, improvisatrice, et interprète, notamment auprès de Vincent Dupont (Incantus, 2007) et Boris Charmatz (Flipbook, 2008; La levée des conflits 2010; 20 danseurs pour le 20ème siècle, 2012).
/ www.olivia-grandville.com

Distribution / Production

Coproduction : ICI — centre chorégraphique national Montpellier – Occitanie / Pyrénées-Méditerranée / Direction Christian Rizzo, La Vignette – scène conventionnée / Université Paul-Valéry Montpellier 3