Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur notre site. En continuant votre visite vous acceptez l'utilisation de ceux-ci.

15 déc > 17 déc Billetterie Spectacle

NOUS CAMPONS SUR LES RIVES

[Théâtre]

Texte Mathieu Riboulet
Mise en scène Hubert Colas

Galerie

mardi 15 décembre 2020 / 19:15mercredi 16 décembre 2020 / 20:00jeudi 17 décembre 2020 / 19:15 Tarifs : TP 15 € - TR 10 € - LPV 2 € - Yoot 5 € Durée : 1h00

Présentation

Ainsi, de nouveau, je fais tenir le monde dans la lumière, le vent, les pierres, le sable et les odeurs d’ici, de l’ici où je suis, de l’ici où nous sommes.  Mathieu Riboulet

La vie des livres est encore celle des transmissions, du passage de la main à la main. C'est ainsi que le metteur en scène Hubert Colas et le comédien Frédéric Leidgens ont découvert qu'ils partageaient le même intérêt pour l'œuvre de l'écrivain Mathieu Riboulet (1960-2018) et se sont échangés ses textes.
De la main à la main, du texte à la scène, Hubert Colas tisse une trame à partir de deux textes de l’auteur : Nous campons sur les rives et Un dimanche à Cologne, en présence des comédiens Frédéric Leidgens et Thierry Raynaud.
Conçu comme des méditations à travers un paysage fait de sable, de pierre, de vent, de lumière, le texte de Nous campons sur les rives ne cesse d'interroger notre présence au monde, dans l'ici et l'ailleurs que nous occupons tous et à tout moment, et cherche à redonner à l'identité son indéchiffrable beauté. Un dimanche à Cologne raconte un après-midi dans un sauna et l'intrusion d'un corps étranger dans ce lieu d'habitués.
Ici : un paysage habité de fantômes. Ici : un sauna gay à Cologne. Ici : une scène de théâtre. Nous campons sur les rives est une pièce d'écoute et de réflexion - portée par deux acteurs « écrivains sonores » - qui oppose aux discours de surabondance, d'immédiateté et de mobilité de nos identités, une plongée en nous-mêmes et dans le siècle qui nous habite, pour nous amener à voir ici et ailleurs, si nous y sommes.

Biographie

Né en 1960 en région parisienne, Mathieu Riboulet fait des études de cinéma et de lettres modernes à Paris-III, et réalise pendant une dizaine d’années des films de fiction et documentaires auto-produits. Dans les années 1990, il se tourne vers la littérature, pour réaliser une oeuvre d’une quinzaine d’ouvrages parus essentiellement aux Éditions Verdier.
Des récits souvent marqués par l’art et le désir homosexuel, poétique, à la charnière de l’autobiographie et de la fiction comme récemment Entre les deux il n’y a rien, éveil à la conscience politique et au désir dans les années 1970. En 2015, il co-signe avec l’historien Patrick Boucheron, Prendre dates, recueil de réflexions croisées et profondes, nées de l’onde de choc provoquée par l’attentat contre Charlie Hebdo en janvier 2015. Il est également l’auteur de L’amant des morts (2008), livre poignant sur le sida récompensé par le prix Thyde Monnier de la SGDL (Société des gens de lettres) et en 2009 par le prix de l’Estuaire. Mathieu Riboulet a reçu le Prix Décembre 2012 pour Les oeuvres de miséricorde. Il meurt à Bordeaux le 5 février 2018.

Distribution / Production

Mise en scène et scénographie Hubert Colas
Textes Nous campons sur les rives, Mathieu Riboulet, Éditions Verdier, 2018.
Dimanche à Cologne extrait de Lisières du corps, Mathieu Riboulet, Éditions Verdier, 2015.

Avec Frédéric Leidgens, Thierry Raynaud
Son Oscar Ferran
Vidéo Emese Pap
Stagiaire assistante à la mise en scène Jeanne Bred
Production Diphtong Cie
Coproduction Nanterre-Amandiers, centre dramatique national