Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur notre site. En continuant votre visite vous acceptez l'utilisation de ceux-ci.

20 mars Création

Clandestinopolis

Open - festival inter-universitaire de la création étudiante

Texte de Mustapha Benfodil
mise en scène Camille Daloz

[ France]

Galerie

Clandestinopolis
Vendredi 20 mars 2009 / 19:15 Tarifs : Entrée libre

Présentation

A bord d’un tramway, Destin n°7111968, Hippolyte Wetters se plonge dans de sombres réminiscences. Il reconnaît à travers le reflet d’une inconnue, sa propre fille disparue par sa faute.
Dans ce sas entre la vie et la mort, il croise aussi d’autres destins ordinaires, leur donne un nombre, une fonction, ou une identité. Hanté par les remords et le chagrin, il divague peu à peu et va « rejouer », le temps d’un interminable trajet, son existence ratée. Entre réalité et imaginaire, il rencontrera un passager nommé Dieu, un fou se prenant pour Artaud, ou encore la Faucheuse comme autant de signes annonciateurs d’un destin qui s’accélère soudain, et prend un virage inattendu …

Biographie

Mustapha Benfodil

Mustapha Benfodil est né en 1968 à Relizane, dans l’ouest de l’Algérie. Il interrompt ses études de mathématiques pour se consacrer à son premier roman. Il se convertit ensuite au journalisme. Aujourd’hui Mustapha Benfodil vit et travaille à Alger où il est journaliste au quotidien El Watan.
Passionné très jeune de littérature et de philosophie, il publie trois romans : Zarta (ed. Barzakh, Alger, 2000 ), Les Bavardages du Seul (Barzakh, 2003, prix du meilleur roman paru en Algérie) et Archéologie du chaos (amoureux) (Barzakh, 2007 ; Al Dante 2012). Mustapha Benfodil est surtout connu en France pour son théâtre. Il est l’auteur d’une quinzaine de textes dramatiques, la plupart créées en France. Outre le roman et le théâtre, Mustapha Benfodil ne s’est jamais départi de la poésie. Un recueil intitulé Cocktail Kafkaïne-Petits poèmes naïfs faute d’antidépresseurs rassemble l’essentiel de sa création poétique. L’auteur a été invité au festival Les Voix de la Méditerranée, à Lodève, du 19 au 27 juillet 2008, pour y présenter sa poésie. Il a été également présent au festival Le Marathon des Mots, à Toulouse, à l’invitation de l’écrivain Yasmina Khadra. Des extraits de son roman Archéologie du chaos (amoureux) ont été lus à la Cinémathèque de Toulouse le 13 juillet 2008 par Daniel Mesguich. Le même roman a été présenté en novembre 2009 aux Rencontres Averroès de Marseille.
Comme reporter, Mustapha Benfodil s’est rendu deux fois en Irak en pleine guerre, expérience qu’il relate dans un récit : Les six derniers jours de Baghdad – Journal d’un voyage de guerre (Liberté – Casbah Editions, Alger, 2003).
Durant l’été 2009, Mustapha Benfodil a lancé un cycle de performances théâtrales sous le titre : Pièces détachées – Lectures sauvages. Il sillonne ainsi l’Algérie « underground », enfilant les lieux les plus improbables pour y donner lecture de ses pièces dont aucune, jusqu’à présent, n’a été créée dans son pays. Avec un groupe d’écrivains (des « agit’auteurs » comme il les appelle), il a lancé un collectif d’agitation citoyenne baptisé Bezzzef ! (C’est trop !).
Taquinant l’art contemporain, Mustapha Benfodil a été invité pour participer à la 10ème Biennale d’art contemporain de Sharjah (Emirats Arabes Unis, 16 mars-16 mai 2011). Il a présenté à cette occasion une installation intitulée Maportaliche / It has no importance / Ecritures sauvages. Considérée comme blasphématoire, cette œuvre sera censurée et retirée de la biennale sur ordre du gouverneur de Sharjah, le cheikh Soltane Bin Mohammed Al Qassimi. Dans la foulée, Jack Persekian, le directeur de la biennale, est limogé.
Mustapha Benfodil est une figure emblématique de la nouvelle génération des écrivains algériens et il redéfinit de manière audacieuse les contours d’une forme d’écriture aux échos universels.

Distribution / Production

Texte de Mustapha Benfodil
//mise en scène
Camille Daloz
//création sonore Maxime Ferrieu
//création lumière Camille Mauplot
//avec Emmanuelle Bertrand, Elsa Bressand, Jéremy Cateland, Mélodie David, Anaïs Fabrègue, Bastien Molines, Livia Suquet, Damien Vermot Desroches.
Ce spectacle a été réalisé dans le cadre d’un Master Pratique d’études théâtrales.