Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur notre site. En continuant votre visite vous acceptez l'utilisation de ceux-ci.

17 mars > 18 mars

Marilyn Monroe - Entretiens

D'après un texte de Michel Schneider

d’après un texte de Michel Schneider
proposition de Stéphanie Marc

[ France]

Galerie

Marilyn Monroe - Entretiens

Vidéos

Autour du spectacle

Rencontre du lendemain autour de "Marilyn Monroe, Entretiens ", proposition de Stéphanie Marc - Jeu : Stéphanie Marc- Espace : Cécile Marc, avec l'actrice Stephanie Marc et l'enseignante chercheuse Joëlle Chambon au Théâtre la Vignette - Université Paul-Valéry Montpellier III.

Jeudi 17 mars 2011 / 19:15 Vendredi 18 mars 2011 / 20:30 Tarifs : Tarif 12 euros - Tarif réduit 8 euros

Présentation

“Je sais que je ne serai pas heureuse, mais je peux être gaie.”

Très impressionnée par la lecture du roman “Marilyn dernière séance” de Michel Schneider, l’actrice Stéphanie Marc, après en avoir fait une lecture publique, a décidé d’en faire un spectacle.
Le livre raconte les deux dernières années de la vie de Marilyn et son analyse avec l’un des psychanalystes vedette d’Hollywood. De toutes les facettes de Marilyn Monroe, Michel Schneider n’en retient qu’une, la plus sombre, et la plus méconnue peut-être : Marilyn, la patiente accro à Freud et à la psychanalyse autant qu’aux barbituriques qui la tuaient lentement. Trente mois durant, de janvier 1960 au 4 août 1962, Ralph Greenson et Marylin formèrent le couple le plus improbable : elle, la déesse du sexe d’Hollywood, et lui, le psychanalyste freudien strict. Elle lui avait donné comme mission de l’aider à jouer au cinéma, de l’aider à se lever, de l’aider à ne pas mourir. Il s’était donné comme mission de l’entourer d’amour, de famille, de sens, comme un enfant en détresse. Il a été la dernière personne à l’avoir vue vivante et la première à l’avoir trouvée morte. Dans ce spectacle, par bribes, se raconte l’histoire de Marilyn, de sa petite enfance jusqu’à Hollywood. Et aussi les médicaments, lavements, tentatives de suicide, périodes de crise, hospitalisations, disparitions, dépendance, alcool, drogue…
Stéphanie Marc parle de ce travail comme celui d’une appropriation, non pas du personnage, mais du récit d’une femme. “Je ne lui ressemble pas, mais vu comme ça, on se ressemble” dit-elle.

Biographie

Stéphanie Marc

Formée au théâtre universitaire de Montpellier, Stéphanie Marc a travaillé avec Denis Lanoy (Don Juan revient de guerre de Odon Von Horvath, Les suivantes de Michel Foucault...) ; Gilbert Rouvière (Les sept petits chats de Nelson Rodrigues, Don Juan de Molière...) ; Jean-Marc Bourg (L’entrée des Musiciens de Mickael Gluck...) Alain Béhar (Des fins d’après Molière) ; Dag Jeanneret (Partition de J.Yves Pic, Stabat Mater furiosa de J.Pierre Siméon...) ; Catherine Beau et Eugène Durif (Filons vers les îles Marquises, Divertissement bourgeois, Cabaret mobile et portatif de Eugène Durif...).
Dernièrement, elle a joué dans Hamlet mis en scène par Frédéric Borie et dans Occident de Rémi de Vos mis en scène par Dag Jeanneret.

Distribution / Production

D’après un texte de Michel Schneider
Proposition de Stéphanie Marc
Avec Stéphanie Marc
Espace Cécile Marc