Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur notre site. En continuant votre visite vous acceptez l'utilisation de ceux-ci.

On ne sait comment
9 février > 11 février Création

On ne sait comment

de Luigi Pirandello

Marie-José Malis

[ France]

Galerie

On ne sait comment

Vidéos

Autour du spectacle

Rencontre du lendemain sur On ne sait comment de Luigi Pirandello avec la metteur en scène Marie-José Malis et l'enseignante chercheuse Joëlle Chambon au Théâtre la Vignette - Université Paul-Valéry Montpellier III.

http://lallevantina.over-blog.com/

En savoir +

La presse en parle :

> “On ne sait comment” tenir jusqu’au bout…, Hadrien Volle, sceneweb.fr (08/04/2016)
> « On ne sait comment », de Luigi Pirandello, Maison de la poésie à Paris, Emmanuel Cognat, Les Trois Coups (25/03/2013)

Mercredi 9 février 2011 / 19:15 Jeudi 10 février 2011 / 19:15 Vendredi 11 février 2011 / 20:30 Tarifs : Tarif 12 euros - Tarif réduit 8 euros

Présentation

Comme toujours avec Pirandello, la pièce est une pièce sur la vérité ; sur l’humain comme fragile, violent et improbable rapport au vrai. Elle pose un quartet bourgeois. 2 couples. L’homme de l’un des couples trahit son ami et couche avec sa femme. A partir de ce moment-là, il dévisse en quelque sorte. Il engage une vertigineuse remise en question de tout rapport à la vérité. Soupçonne tout. Empoisonne tout. C’est comme dans un roman de Dostoïevski, quand tout serait permis, et qu’on découvre qu’on est capable d‘un acte abject, et que cet acte trouve des complices, une maîtresse qui le nie, une femme qui le couvre, etc. Et que la vie entière est mise à nu : mystère brut sur lequel le sens et la morale ne sont que des masques posés. La pièce est géniale à cet égard, car elle est sans tabou dans les rebondissements.
Tel le cinéma d’Almodovar en quelque sorte, elle n’a peur d’aucune variation, d’aucun retournement de situation, sous l’ingéniosité du mensonge et des ruses. Et cela pour nous entraîner au coeur des ténèbres, vers le point noir de l’âme humaine, ce coeur abject et indistinct où vérité et mensonge sont indiscernables. Qui est le coeur de notre époque, relativisme, nihilisme complaisant, goût de l’ironie et de l’impuissance. Ce que j’aime par dessus tout c’est qu’il y a un retournement ultime. L’invention du geste qui sauve. L’affirmation qu’il y a une différence qui fait l’humain. L’invention du sublime encore une fois. Moi qui suis d’habitude du côté des textes poétiques ou philosophiques, je me réjouis avec ce Pirandello d’aller à l’os et aux nerfs du théâtre. A savoir le dialogue. Je me réjouis cette fois d’explorer cette arithmétique où toute la passion, la folie du théâtre passe par cette simple corde tendue : un théâtre de pur dialogue, de pur semblant de réalisme. Et d’explorer comment de l’intérieur il se soulève, se dépasse et rejoint la folie des mythes, la folie des vérités universelles.

Marie-José Malis

Biographie

Marie-José Malis

"Je rappelle rapidement mon parcours.
Je suis ancienne élève de l’École Normale Supérieure-Ulm. Agrégée de lettres modernes.
J’ai été enseignante à l’étranger (Université Lomonossov Russie pour le Ministère des Affaires Etrangères) et en lycées et collèges sensibles (dans le 91 et le 92).
J’ai été scénariste pour la télé.
J’ai créé et dirigé le secteur théâtre d’une ADDM pour le Conseil Général 66.
J’ai créé une formation professionnelle de théâtre puis une licence professionnelle de théâtre. J’enseigne dans plusieurs Universités et Écoles.
J’ai été lauréate d’une bourse Villa Médicis hors les murs à New-York et Los Angeles.
J’ai dirigé la compagnie la llevantina de 1994 à 2013. Elle a été implantée dan les Pyrénées-Orientales, puis en résidence au Forum de Blanc-Mesnil et a été conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication à partir de 2002.
J'ai créé Hypérion d’après le roman de Hölderlin, en juillet 2014 au Festival d’Avignon, Festival In, salle Benoît XII."

Distribution / Production

Avec Pascal Batigne, Olivier Horeau, Marie Lamachère, Victor Ponomarev, Sandrine Rommel
Scénographie Jean-Antoine Telasco, Adrien Mares, Marie-José Malis, Jessy Ducatillon
Lumières Jessy Ducatillon
Son Patrick Jammes
Costumes Zig et Zag
Coproduction Théâtre de l’Archipel / Perpignan ; Théâtre Garonne / Toulouse.
Remerciements pour leur soutien et accompagnement au Théâtre la Vignette / Université Paul-Valéry – Montpellier, et au Théâtre des Bernardines de Marseille.
Avec le soutien de la DRAC Languedoc-Roussillon / ministère de la Culture et de la Communication au titre des compagnies conventionnées, du Conseil régional du Languedoc-Roussillon, et du Conseil général des Pyrénées Orientales.
Avec le soutien à la diffusion de Réseau en scène Languedoc-Roussillon