Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur notre site. En continuant votre visite vous acceptez l'utilisation de ceux-ci.

L'art (n') est (pas) la science ?
3 octobre > 4 octobre Création

L'art (n') est (pas) la science ?

Open - Festival de la jeune création théâtrale

Antoine Wellens
Compagnie Primsautier

[ France]

Galerie

L'art (n') est (pas) la science ?

En savoir +

Compagnie Primsautier

Mercredi 3 octobre 2012 / 20:30 Jeudi 4 octobre 2012 / 19:15 Tarifs : Tarif normal 12 euros / Tarif réduit 8 euros (étudiants, - de 25ans, demandeurs d'emploi, professionnels du spectacle) / Tarif unique 2 euros (concerts de l'ONM, festival OPEN et Lehrstuck! pièces d'apprentissage)

Présentation

L’Art (n’) est (pas) la Science ? C’est à partir de cette (double) interrogation que la compagnie Primesautier Théâtre nous invite à observer les rapprochements qui se produisent aujourd’hui entre les domaines artistiques et scientifiques. Observation critique, puisque la mise en scène d’Antoine Wellens travaille tant les lignes de continuité que les points de rupture de ces champs disciplinaires.
Mais également observation ludique, qui ne sacrifie en rien le plaisir du jeu et de la découverte, qu’elle soit esthétique, mathématique ou biologique. Issus pour une part du département d’études théâtrales de l’UPV, les membres de ce collectif montpelliérain se sont ainsi immergés dans le milieu de la recherche universitaire, afin de mettre à l’épreuve leurs hypothèses. Et si l’art et la science avaient en commun de "dévoiler un peu de l’opacité du monde" ? Récoltant et analysant les témoignages de chercheurs en sciences à l’aide du sociologue Jean Constance et de la dramaturge Marie Reverdy, ils s’inscrivent avec talent dans le renouveau du théâtre documentaire.

Biographie

Primesautier Théâtre

La compagnie Primesautier théâtre s’est constituée au département Arts du Spectacle de l’Université Paul Valéry - Montpellier III il y a quelques années. Implantée à Montpellier, elle est identifiée comme une des compagnies émergentes de la Région Languedoc-Roussillon, en raison de l’originalité et de la singularité du propos de ses pièces, de son approche réflexive, expérimentale et documentaire de la création et de sa relation aux publics, avec lesquels elle met en œuvre les Expérimentations Primesautières, espace de réflexion et de création pour amateurs.
La démarche de cette compagnie se caractérise par la volonté que la scène soit le lieu où se partagent tout autant la fabrication à vue de la fiction que l’explication littérale des problématiques abordées. Elle construit son travail artistique en faisant du plateau un lieu de prise de conscience, un lieu commun d’expériences de pensées, de réflexions partagées avec le public.
Antoine Wellens, directeur artistique du Primesautier théâtre, est auteur et metteur en scène.
Trois de ses pièces sont actuellement disponibles : Elektrik Capharnaüm aux Éditions de la Musaraigne et l’Antegone D’ aux Éditions de l’Harmattant toutes deux prefacées par Marie Reverdy et récemment Est-ce qu’un cri de lapin qui se perd dans la nuit peut encore effrayer une carotte ? aux Éditions de l’Appartement.

Distribution / Production

Mise en scène : Antoine Wellens
Assistant à la mise en scène / Théorie : Jean Constance (Sociologue) 
Dramaturgie / Théorie de l’art : Marie Reverdy
avec : Amarine Brunet, Camille Daloz, Stefan Delon, Julie Minck, Virgile Simon, Jean-Christophe Vermot-Gauchy
Production : Primesautier Théâtre
Soutiens et co-production : Avec le soutien financier de Université Montpellier 2 et le soutien de l’Université d’Avignon
Partenariats : Lycée Frédéric Bazille, CROUS de Montpellier, l’UM3, La Baignoire, Festival Hybrides 4.
Avec l’aide de la DRAC Languedoc -Roussillon – aide aux actions gravitationnelles, Région Languedoc -Roussillon , Ville de Montpellier