Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur notre site. En continuant votre visite vous acceptez l'utilisation de ceux-ci.

Le bénéfice du doute
30 janvier

Le bénéfice du doute

Chorégraphie Christian Rizzo

[ France]

Galerie

Le bénéfice du doute

Autour du spectacle

Dans le cadre de la saison Montpelier Danse 2012-2013

En savoir +

Christian Rizzo

Mercredi 30 janvier 2013 / 20:00 Tarifs : Tarif normal 12 euros / Tarif réduit 8 euros (étudiants, - de 25ans, demandeurs d'emploi, professionnels du spectacle) / Tarif unique 2 euros (concerts de l'ONM, festival OPEN et Lehrstuck! pièces d'apprentissage) Durée : 1h05

Présentation

Sur une musique de Robin Rimbaud (Scanner), l’artiste et chorégraphe Christian Rizzo renoue avec la fonction archaïque du théâtre, en faisant de la scène un lieu de rassemblement et d’échange. Une chorégraphie fascinante, où les situations ordinairement esquissées par les corps touchent au rituel.

Pièce pour sept danseurs et mannequins, Le Bénéfice du doute s’empare de la question du groupe et du duo. Qu’elles soient de conflit ou d’appartenance, les relations qui les unissent sont interrogées à l’aune des corps, dont la chorégraphie de Christian Rizzo déploie sans ostentation toute la charge émotionnelle. Attentif aux micro-événements, aux jeux de
la pesanteur ainsi qu’au magnétisme des énergies en présence, l’artiste travaille la forme du couple et de l’unisson sur fond hypnotique de la musique concrète, signée par le compositeur et plasticien Robin Rimbaud (alias Scanner). L’intensité des lumières, la texture enveloppante des nappes sonores et la condensation des mouvements sculptent l’espace, où se combinent diverses manières d’être ensemble, mais peut-être aussi différentes tentatives de tromper la solitude. C’est pourquoi le duo est toujours envisagé au regard de la communauté, et la communauté vis-à-vis du duo qu’elle observe, fabrique et interpelle. Comment un duo "résiste" face au groupe ? Dans le groupe tout comme dans le duo, l’autre peut-il être un double ? Il y a-t-il une nécessité d’être à deux, à plusieurs ? Telles sont les interrogations que nous lègue l’affirmation (bénéfique) du doute.

Biographie

Christian Rizzo

Né en 1965 à Cannes, Christian Rizzo fait ses débuts artistiques à Toulouse où il monte un groupe de rock et crée une marque de vêtements, avant de se former aux arts plastiques à la villa Arson à Nice et de bifurquer vers la danse de façon inattendue. Dans les années 1990, il est interprète auprès de nombreux chorégraphes contemporains, signant aussi parfois des
bandes sons ou la création des costumes. Ainsi, on a pu le voir chez Mathilde Monnier, Hervé Robbe, Mark Tompkins, Georges Appaix puis rejoindre d’autres démarches artistiques auprès de Vera Mantero, Catherine Contour, Emmanuelle Huynh, Rachid Ouramdane.
En 1996, il fonde l’association fragile et présente performances, objets dansants et des pièces solos ou de groupes en alternance avec d’autres projets ou commandes pour la mode et les arts plastiques. Depuis, plus d’une trentaine de productions ont vu le jour, sans compter les activités pédagogiques. Christian Rizzo enseigne régulièrement dans des écoles d’art en France et à l’étranger, ainsi que dans des structures dédiées à la danse contemporaine.

Distribution / Production

Conception, chorégraphie et costumes : Christian Rizzo
Lumière : Caty Olive
Musique originale : Robin Rimbaud
Collaboration artistique : Sophie Laly
Production Administration : Catherine Meneret et Dominique Grimonprez
Danseuses : Julie Guibert, I Fang Lin, Lola Rubio
Danseurs : Philippe Choson, Kerem Gelebek, Christophe Ives, Yoann Demichelis