Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur notre site. En continuant votre visite vous acceptez l'utilisation de ceux-ci.

Un jeune se tue
30 octobre > 31 octobre

Un jeune se tue

OPEN Festival de la jeune création théâtrale

mise en scène Robert Cantarella

Galerie

Un jeune se tue

Autour du spectacle

Rencontre d’après
mer. 31 oct. avec l'équipe artistique
salle de répétition du théâtre - bât H
• entrée libre •

 

Mardi 30 octobre 2012 / 20:30 Mercredi 31 octobre 2012 / 19:15 Tarifs : Tarif normal 12 euros / Tarif réduit 8 euros (étudiants, - de 25ans, demandeurs d'emploi, professionnels du spectacle) / Tarif unique 2 euros (concerts de l'ONM, festival OPEN et Lehrstuck! pièces d'apprentissage) Durée : 1h45 Attention : nombre de places limité

Présentation

Sur une route de campagne, un soir d’été, Un jeune se tue. Composée expressément pour les élèves de L’École de la Comédie de Saint-Étienne, la pièce de Christophe Honoré marque un double passage. Celui de jeunes acteurs, attelés à la création d’un texte pour leur spectacle de fin d’études ; et celui d’une jeunesse "luttant contre l’ennui, les fantômes et les destins tracés", qui se confronte à l’expérience du deuil. Attentive à la notion de "mue", aux transformations possibles ou nécessaires, la mise en scène de Robert Cantarella nous lègue la question suivante : "comment s’inventer à nouveau après un tel événement ?". Croisant formes classiques et contemporaines, les comédiens s’engagent avec enthousiasme dans l’invention d’un théâtre joyeusement affranchi de l’ironie, du
cynisme et de la critique des modèles passés. Une façon décisive, mais non moins prometteuse, "d’entrer dans le métier".

Biographie

La Comédie de Saint-Étienne, Centre dramatique national, est une institution théâtrale entièrement animée par l’énergie de la création. Elle produit des spectacles de renommée nationale et internationale. Créée par Jean Dasté il y a bientôt 70 ans, La Comédie fut pionnière de la décentralisation dramatique française.

Elle est dirigée depuis janvier 2011 par Arnaud Meunier, qui y développe un projet, où la création et la transmission sont intimement liées. À ses côtés des artistes associés, en 2016 : Julie Deliquet (Collectif In Vitro) et Pierre Maillet (Les Lucioles) rejoignent Matthieu Cruciani (The Party) ; un ensemble artistique avec des auteurs, metteurs en scène, comédiens, proposent un théâtre d’aujourd’hui et de demain. Tous partagent l’idée d’un théâtre de recherche, mais aussi de plaisir et de convivialité.

La programmation se veut ouverte à des équipes connues nationalement et internationalement, où des grands metteurs en scène et des comédiens de renom côtoient des compagnies émergentes. La Comédie est aussi le théâtre de tous les publics, avec de nouvelles propositions en direction des plus jeunes et  des familles. Dotée de trois salles — le Théâtre Jean Dasté (700 places), L’Usine (120 places) et le Théâtre René Lesage (49 places) — elle développe aussi une politique de théâtre itinérant, en milieu rural et dans les quartiers stéphanois.

C’est aussi l’une des douze écoles supérieures d’Art dramatique qui forment les artistes de demain au cœur d’un Centre dramatique national entièrement reconstruit, comportant trois plateaux de création et deux studios : une formation sur 3 ans dans une promotion de dix élèves avec des artistes professionnels de qualité (ateliers d’interprétation, chant, corps, études critiques) des commandes d’écriture pour les élèves à des auteurs vivants, des projets internationaux, un partenariat avec la Ciné-Fabrique de Lyon et une insertion professionnelle sur 3 ans avec un dispositif performant (DIESE).

Distribution / Production

texte : Christophe Honoré
Mise en scène : Robert Cantarella
Collaboration à la mise en scène : Julien Fišera
Scénographie : Jacques Mollon
Sons et musiques : Alexandre Meyer
Avec la complicité du régisseur son : Fabrice Drevet
Lumière : Katell Djian
Avec la complicité du régisseur général : Thomas Chazalon
Costumes : Ouria Dahmani-Khouhli
Régie plateau : François Raïa
Gestion des accessoires : Hubert Blanchet
Ateliers de décors et de costumes : La Comédie de Saint-Étienne
Production : Karine Branchelot Assistée par Sabrina Fuchs
Responsable des études : Fabien Spillmann
Avec les élèves de 3e année (promotion X) de L’École de la Comédie de Saint-Étienne : Katell Daunis Gaëlle, Clémentine Desgranges Amandine, Kathleen Dol Laura, Arthur Fourcade Quentin, François Gorrissen Benjamin, Maud Lefebvre Yohanna, Luc ile Paysant Alice, René Turquois Thierry, Béatrice Venet Ariane
Production L’École de la Comédie de Saint-Étienne – La Comédie de Saint-Étienne – DRAC – Ministère de la Culture et de la Communication – Région Rhône-Alpes – Ville de Saint-Étienne – La compagnie R&C
Un jeune se tue est le résultat d’une commande faite à l’auteur par L’École de la Comédie de Saint-Étienne – École supérieure d’Art dramatique, à l’occasion de ses trente années d’existence. Il inaugure une nouvelle politique de commande d’écritures pour les spectacles de sortie de ses élèves.
Un jeune se tue est publié par Actes Sud-Papiers