Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur notre site. En continuant votre visite vous acceptez l'utilisation de ceux-ci.

PARIS NOUS APPARTIENT
13 janvier > 15 janvier Création

PARIS NOUS APPARTIENT

d’après la Vie Parisienne d’Offenbach

Mise en scène

Olivier Coulon-Jablonka


Compagnie Moukden-Théâtre

[ France]

Galerie

PARIS NOUS APPARTIENT

En savoir +

Moukden Théâtre

La presse en parle :

> Paris nous appartient au CDN de Sartrouville, Marie-Laure Barbaud, M La Scène (22/04/2014)
> Un spectacle entre Offenbach et l’urbanisme du Grand Paris, Stéphane Boularand, Bigorre (17/10/2014)
> “Paris nous appartient” : le Moukden-Théâtre se moque gentiment de la capitale éternelle, Emmanuelle Bouchez, Télérama (09/03/2016)
> Paris nous appartient, Catherine Robert, La Terrasse (07/02/2014)
> Théâtre : "Paris nous appartient", ou comment mettre la ville en pièce, Catherine Tricot, Regards (18/02/2014)

Lundi 13 janvier 2014 / 19:15 Mardi 14 janvier 2014 / 20:30 Mercredi 15 janvier 2014 / 19:15 Tarifs : Plein tarif 14 € /Tarif réduit 10 € / Tarif super réduit 5 € Open- concerts - tarif unique 5 € / Lehrstusck ! / projections - tarif unique 2 €

Présentation

 

À travers le prisme de Paris – modèle originel de la grande ville capitaliste – c’est une certaine concep ion de la ville comme enjeu de communication, de représentation et de spéculation, que nous souhaitons interroger.

/ Olivier Coulon-Jablonka

“La Vie Parisienne ou l’envers du décor”, c’est ainsi que la compagnie Moukden Théâtre nous propose d’entrer dans les coulisses de la célèbre opérette d’Offenbach.
Après son adaptation incandescente de Pierre ou les ambiguïtés, Olivier Coulon-Jablonka s’attaque au mythe du Grand Paris. Ouvrant une brèche dans la trame vaudevillesque, sa mise en scène met la ville-spectacle à l’épreuve de l’Histoire. À l’ivresse d’un baron suédois, envoyé de fête en fête par un dandy parisien qui ne cherche en réalité qu’à posséder son épouse, correspondent les flamboyantes illusions du Second Empire. Monument d’or et de frivolité, l’oeuvre témoigne d’une séquence historique particulière : venant après la répression sanglante de 1848 et les jours sombres du coup d’État, l’époque est pourtant à l’euphorie. Les bals se succèdent, les Grands Magasins et les sources de crédit se développent, tandis que les grands travaux d’Haussmann remodèlent la capitale. En confrontant cette toile de fond à un matériau documentaire fait d’éléments biographiques, d’entretiens et de petits cours d’économie, c’est non seulement le Paris d’aujourd’hui, mais peut-être et surtout la ville comme horizon politique qui se trouve questionnée. Depuis le décor jusqu’au lieu des possibles, Paris nous appartient mobilise, résolument, notre désir de nouvelles utopies.

Biographie

Olivier Coulon-Jablonka

Après une formation en philosophie et au Conservatoire national supérieur d'Art dramatique en tant qu'acteur, Olivier Coulon-Jablonka monte ses premières pièces, Quartett et Mauser d'Heiner Müller, La Décision de Brecht. En 2005, il fonde le collectif Moukden-Théâtre et travaille à des montages qui confrontent des textes théâtraux à des matériaux documentaires contemporains. Il crée ainsi Les Illusions vagues, Des Batailles, Chez les Nôtres, Pierre ou les Ambiguïtés. Artiste associé au CDN de Sartrouville, il a récemment mis en scène Paris nous appartient, un spectacle sur les travaux d'urbanisme du Grand Paris. En 2014, le Théâtre de La Commune lui passe commande d'une pièce d'actualité. Le metteur en scène, entouré de Barbara Métais-Chastanier et Camille Plagnet, arpente les rues d'Aubervilliers, et rencontre un collectif de 80 sans-papiers, qui après plusieurs expulsions, occupe un ancien bâtiment de Pôle Emploi. Il recueille leur récit et propose à huit d'entre eux de monter sur scène pour prendre la parole.

Distribution / Production

Textes et adaptations : Eve Gollac et Olivier Coulon-Jablonka
Direction Musicale : Jean Christophe Marti
Scénographie : en cours
Lumières : Anne Vaglio
Costumes : Delphine Brouard
Avec (en cours) : Jean Marc Layer, Guillaume Riant, Malvina Plegat , Eve Gollac , Florent Cheippe, Julie Boris, Johann Chauveau
Production : Moukden-Théâtre
Coproduction : Théâtre de Sartrouville et des Yvelines / Centre dramatique National La Comédie de Béthune /Centre Dramatique National Le Forum Scène conventionnée de Blanc Mesnil