Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur notre site. En continuant votre visite vous acceptez l'utilisation de ceux-ci.

TETES-MORTES
25 novembre > 27 novembre Création

TETES-MORTES

de Samuel Beckett

Mise en scène : Marie Lamachère

[ France]

Galerie

TETES-MORTES

Autour du spectacle

Dans une volonté d’accompagnement du public, la compagnie interstices proposera plusieurs rendez-vous autour du spectacle. Ces rencontres avec le public auront lieu, courant novembre, au sein du campus de l’Université Paul-Valéry, à la cité universitaire Boutonnet ainsi qu’à l’UM2. Les dates et lieux de rdv seront communiqués dès septembre sur notre site www.theatrelavignette.fr.

En savoir +

Compagnie Interstices

La presse en parle :

> Têtes-mortes, Théâtre Contemporain

Lundi 25 novembre 2013 / 19:15 Mardi 26 novembre 2013 / 19:15 Mercredi 27 novembre 2013 / 19:15 Tarifs : Plein tarif 14 € /Tarif réduit 10 € / Tarif super réduit 5 € Open- concerts - tarif unique 5 € / Lehrstusck ! / projections - tarif unique 2 €

Présentation

Avec Beckett , on plonge dans la matière du langage comme dans l’eau du fleuve d’Héraclite : jamais deux fois à l’identique, jamais deux fois dans le même état .
/
Marie Lamachère

À rebours des projets qui se succèdent au rythme des saisons artistiques, la compagnie Interstices s’engage pour chaque œuvre dans des processus de travail au long cours. Poursuivant l’exploration initiée avec En attendant Godot, Marie Lamachère nous introduit, jusqu’au vertige, dans les Têtes mortes de Samuel Beckett. Entrer dans cet univers implique une déprise de nos habitudes langagières : ni personnage, ni situation, ni action rigoureusement identifiés pour nous conduire sur la voie de la représentation. Avec une précision chirurgicale et une facture minimaliste, les acteurs s’engagent dans différents solos où le mouvement (de la parole) prime sur l’adhérence (au discours). “Qu’importe qui parle”, donc. Mais qu’on ne s’y trompe, car la tentative de saper l’identité – ainsi que son effet théâtral immédiat : l’identification – n’est pas un pur formalisme ou un seul geste de déconstruction. L’écriture de Beckett invente de nouvelles subjectivités (sans psychologie, sans origines, sans fiches sociales), dont la mise en scène creuse les pistes dans et par l’énonciation. La question qui traverse ces “textes dits” sur la scène de la Vignette, sera posée en d’autres lieux et sous d’autres formes, dans un ensemble de propositions dénommées “Têtes vives”. Les spectateurs seront ainsi invités à réinvestir divers espaces du campus, pour prolonger et bâtir ce chantier poétique en commun.

 

Biographie

Marie Lamachère

Marie Lamachère est actrice, dramaturge et metteur en scène. Elle est diplômée de l’Université Paris X – Nanterre, et de l’Université Paul Valéry à Montpellier où elle a eu charge de cours et d’ateliers pour étudiants. Elle poursuit sa recherche sur le jeu d’acteur en suivant de nombreux stages avec notamment Jerzy Klesyk, Mark Tompkins, Alain Buffard, Murobushi Kô, Carlotta Ikeda, Messieurs Umewaka… Elle a aussi dirigé des stages et ateliers de jeu et dramaturgie en direction de professionnels, ou d’acteurs en formation au Conservatoire de Montpellier.
Depuis 2007, Marie Lamachère travaille comme dramaturge et actrice avec Chantal Morel (Les Possédés d’après le roman de Dostoïevski) et Michaël Hallouin (Richard II de Shakespeare, Poursuite du Vent). Auparavant, elle avait travaillé comme assistante à la mise en scène et actrice sur cinq spectacles avec l’auteur et metteur en scène Alain Béhar. Avec la compagnie Interstices, qu’elle dirige depuis 2001, elle a travaillé pendant quatre ans, de 2004 à 2008, à la réalisation des Faux Bals (Variations sur figure d’ange / Chant de la tête arrachée / Barbe-Bleue, l’opéra de l’homme amer / Tragédie de la lenteur / Bal Perdu) en collaboration avec le poète et metteur en scène Royds Fuentes-Imbert.
Marie Lamachère aussi travaillé à la représentation théâtrale de poèmes de Rainer Maria Rilke et Arthur Rimbaud, et mis en scène des textes de Heiner Müller, Walter Benjamin, Patrick Kermann, Francine Landrain, Raymond Roussel.

LUN 25 NOV. 19H15 – Bing - Imagination morte imaginez
MAR. 26 NOV. 19H15 - SANS
MER. 27 NOV. 19H15 - D’un ouvrage abandonné

Bing par Laurélie Riffault
Imagination morte imaginez par Antoine Sterne
durée : 1h

Sans
par Michaël Halouin
durée : 1h

D’un ouvrage abandonné
par Damien Valero
durée : 1h

Distribution / Production

Avec : Michaël Hal ouin, Laurélie Riffault , Antoine Sterne, Damien Valero
Scénographie : Marie Lamachère avec la collaboration de Gilbert Guillaumond
Lumière et Régie générale : Gilbert Guillaumond
Construction : Gilbert Guillaumond
Textes : Éditions de Minuit