Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur notre site. En continuant votre visite vous acceptez l'utilisation de ceux-ci.

Don Quichotte ou le vertige de Sancho
4 novembre > 6 novembre

Don Quichotte ou le vertige de Sancho

d'après Miguel de Cervantés, Adaptation et mise en scène de Régis Hébette

d'après Miguel de Cervantés, Adaptation et mise en scène de Régis Hébette

[ France]

Galerie

Don Quichotte ou le vertige de Sancho

Vidéos

Autour du spectacle

RENCONTRE DU LENDEMAIN N°2
- le mercredi 5 novembre 2014 -
Animée par Sylvie Thuret, enseignante-chercheuse du département d’Études Hispaniques et hispanoaméricaines de l’Université Paul-Valéry en présence du metteur en scène Régis Hebette.
Au théâtre La Vignette - Université Paul-Valéry

En savoir +

Compagnie Public Chéri/Théâtre de  l'Échangeur

La presse en parle :

> Spectacle Vivant: Don Quichotte ou le vertige de Sancho et Trahisons, Arnaud Laporte, France Culture (La Dispute) (22/09/2014)
> Don Quichotte ou le vertige de Sancho, Véronique Klein, Mediapart (07/10/2013)
> Don Quichotte ou le vertige de Sancho, Véronique Hotte, Théâtre du blog (29/09/2013)
> « Don Quichotte ou le Vertige de Sancho », d’après Cervantès, l’Échangeur à Bagnolet, Laura Plas, Les Trois Coups (17/10/2013)

Mardi 4 novembre 2014 / 20:30 Mercredi 5 novembre 2014 / 19:15 Jeudi 6 novembre 2014 / 19:15 Tarifs : Plein tarif 15 € Tarif réduit* 10 € Tarif super réduit** 5 € Durée : 1h45

Présentation

“Le Don Quichotte n’est pas une apologie du rêve, mais l’affirmation poétique du pouvoir de transformation que recèle l’imaginaire des humains.”
/ Régis Hébette

Don Quichotte ou le vertige de Sancho se démarque par sa focalisation sur la relation qui unit les deux protagonistes en question, les autres personnages de l’oeuvre originale étant écartés dans cette adaptation d’une traduction d’Aline Schulman. Ce parti-pris de Régis Hébette ne délaisse pas pour autant les problématiques du roman de Cervantes, reprises de sorte que leur portée théâtrale se révèle, s’affirme et se concrétise. Le rapport qu’entretient Don Quichotte avec le signe trouve un écho dans les enjeux de la théâtralité. Pris dans le trouble des apparences, il remplit l’espace de ses interprétations de ce qui l’entoure. En donnant à voir le pouvoir de transformation que le regard peut exercer, il pose, comme le théâtre, la question de la part de vérité traversant l’illusion. Tels des poupées russes démontées, attestation de multiplicité et d’unicité, trois Don Quichotte évoluent sur scène dans unrappel du trio en jeu dans le roman : le personnage, Cervantes et l’auteur qu’il aurait traduit. Cela sous le regard de Sancho qui, comme le spectateur, chemine avec Quichotte en conservant la posture de retrait du garant de la réalité. Pour eux deux, d’être au bord de la fiction naît le vertige.

Production compagnie Public Chéri - Théâtre L’Echangeur / Coproduction CCAM-Scène Nationale de Vandoeuvre-lès-Nancy / Avec l’aide à la production de la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Île-de-France, Ministère de la Culture et de la Communication et de l’ADAMI (Administration des droits des artistes et musiciens interprètes) / L’Echangeur-Cie Public Chéri est conventionné par la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Île-de-France, Ministère de la Culture et de la Communication, le Conseil Régional d’Île de-France, le Conseil Général de Seine-Saint-Denis et la Ville de Bagnolet.

Biographie

Régis Hebétte

En 1992, il fonde la cie PUBLIC CHERI avec laquelle il crée cinq de ses textes : « Intérieur gouffre » 1994 ; « Holà » 1996 ; « Populiphonia 2001 (Editions l’Espace d’un Instant) ; « Ex Onomachina » 2008 ; Onomabis repetito 2010. Il adapte et met en scène également des textes d’ Antonin Artaud « Arto guerrier » 1998. En 2003 il met en scène « Anticlimax » de Werner Schwab, et en 2005 « Lisbeth est complètement pétée » d’ Armando Llamas. Il écrit et met en scène Bâ-ti-boum » une pièce de théâtre musical jeune public qu’il concoit avec Jean-Louis Méchali. En 1996 il fonde le théâtre l’Echangeur qu’il dirige depuis.

Pascal Bernier

Collabore à la cie PUBLIC CHERI et au Théâtre l’Echangeur depuis 1996. Comédien dans les mise en scène de Régis Hebette : « Arto Guerrier » 1998 ; « Populiphonia » 2001 ; « Anticlimax » 2004 ; « Lisbeth est complètement pétée » 2006 ; « Ex Onomachina » 2008 ; « Onomabis Repetito 2010. il a par ailleurs travaillé avec Alain Brugnago et Didier Stéphant.

Distribution / Production

D’après L’ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche (Éditions Points), traduction d’Aline Schulman,Points), traduction d’Aline Schulman 
Adaptation, mise en scène et scénographie : Régis HÉbette
Avec : Pascal Bernier, Marc Bertin, Fabrice Clement, Sylvain Dumont
Collaboration à la dramaturgie : Gilles AUFRAY
Conception lumière et régie générale : Saïd Lahmar
Conception son : Marc Bertin, Fabrice Clement, Sylvain Dumont
Costumes : Delphine Brouard
Accessoires sonores avec le concours de : Benoît Poulain