Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur notre site. En continuant votre visite vous acceptez l'utilisation de ceux-ci.

Le songe de Sonia - Théâtre KnAM
18 novembre > 19 novembre Création

Le songe de Sonia

D’après Le songe d’un homme ridicule de Fedor Dostoïevski

Mise en scène Tatiana Frolova - Théâtre KnAM

[ Russie]

Galerie

Le songe de Sonia

Vidéos

Autour du spectacle

Rencontre du lendemain,
JE 19.11 à 14:30 avec l’équipe artistique
et animée par Anna Louyest, professeur agrégée de langue et civilisation russe du Département d’Études slaves (russe)
de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3.
Traduction de la rencontre assurée par Bleuenn Isambard, traductrice.
/ au Théâtre la Vignette [entrée libre]

Partenaires

  • onda
Mercredi 18 novembre 2015 / 20:30 Jeudi 19 novembre 2015 / 19:15 Tarifs : TP 15 € - TR 10€ - LPV 2€ - Pass'Culture 5€ Durée : 1h30 En russe, surtitré en français

Présentation

« L’œuvre de Dostoïevski est empreinte d'une certaine « particularité cosmique » : plus on entre en profondeur dans son analyse et plus sont mises au jour des perspectives nouvelles, ouvrant des champs jusqu'alors inexplorés. » 

Peu encline à suivre la routine des autres théâtres institutionnels, l'auteur-metteur en scène russe Tatiana Frolova a décidé de créer, il y aura bientôt trente ans, le premier théâtre indépendant d'Union soviétique autour d'une petite équipe de personnes. Le théâtre KnAM tient son nom d'une ville de l'Extrême-Orient russe : Komsomolsk sur (na) Amour où résident les acteurs de la compagnie. Abandonnant le théâtre de répertoire, il s'est orienté depuis une dizaine d'années vers un théâtre documentaire avec un intérêt particulier pour la réalité russe contemporaine. Il questionne le suicide et la responsabilité de chacun avec Le Songe de Sonia, basé sur Le songe d'un homme ridicule de Dostoïevski. Pris de remords pour ne pas avoir apporté son aide à une petite fille, le protagoniste de ce récit s'endort au lieu de se suicider comme il le prévoyait. S'en suit un rêve qui le bouleverse et dont il se réveille pour découvrir un nouveau sens à son existence. Entre continuité et juxtaposition, KnAM renouvelle son parti-pris de combiner des matériaux artistiques et documentaires, faisant écho au style de Dostoïevski qui joignait éléments autobiographiques et journalistiques.

Biographie

TATIANA FROLOVA 

Directrice artistique et metteure en scène. Née en 1961. Diplômée de l’Institut de la culture de Khabarovsk (spécialité mise en scène). En 1985, à l’époque soviétique, elle crée le Théâtre KnAM, premier théâtre indépendant de Russie.

Tatiana crée des spectacles dans les contrées de l’Extrême-Orient russe depuis 1985. Son théâtre KnAM dont l’abréviation pourrait être traduite par « (venez) chez nous » est une structure indépendante, très peu aidée par les pouvoirs publics en dépit du lancement, en 2009, d’un vaste plan de développement de la région. Dans un article paru dans Libération en 1998 Jean-Pierre Thibaudat, alors correspondant à Moscou, qualifie Tatiana Frolova de « pile électrique ». Isolée dans une ville plutôt hostile, mais convaincue qu’on peut y travailler, elle déploie une exceptionnelle énergie pour faire vivre son théâtre et proposer aux habitants des œuvres contemporaines.

Distribution / Production

Avec Elena Bessonova, Dmitrii Bocharov, Vladimir Dmitriev   
Création documentaire et mise en scène Tatiana Frolova - Théâtre KnAM (Russie)

Traductions, surtitrage Bleuenn Isambard
Création lumière et vidéo Tatiana Frolova
Mixage son Vladimir Smirnov
Témoignage Sonia Gromova, matière documentaire, extraits d’articles, archives personnelles et chroniques d’événements.

Production Théâtre KnAM
Coproduction Célestins - Théâtre de Lyon, Festival Sens Interdits
Production déléguée Célestins - Théâtre de Lyon
Avec le soutien du Gouvernement de la Région de Khabarovsk, du Ministère de la Culture de la Région de Khabarovsk (Russie) et de l’ONDA - Office nationale de diffusion artistique.