Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur notre site. En continuant votre visite vous acceptez l'utilisation de ceux-ci.

11 octobre > 12 octobre Billetterie

UNUSUAL WEATHER PHENOMENA PROJECT

Conception, texte, mise en scène Thom Luz
Direction musicale Mathias Weibel

[ SUISSE]

Galerie

UNUSUAL WEATHER PHENOMENA PROJECT

Vidéos

Autour du spectacle

Rencontre du lendemain
ME 12.10 à 14:00
Avec l’équipe artistique
Animée par Alix De Morant, maître de conférences en études théâtrales
& Gisèle Clément, maître de conférences en musicologie
à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3
- au théâtre / entrée libre

DANS LA PRESSE - FRANCE CULTURE
à écouter en ligne

Mardi 11 octobre 2016 / 20:00 Mercredi 12 octobre 2016 / 19:15 Tarifs : TP 15 € - TR 10€ - LPV 2€ - Pass’Culture 5€ / Tarif scolaire 5€ Durée : 1h15 Spectacle en allemand, surtitré en français

Présentation

« Les musiciens, qui forment un quatuor remarquable, se transforment en faiseurs de pluie et de beau temps, installant sur scène une symphonie météorologique déchainée pour trombone, trompette marine, magnéto et lumière. »

L’homme a un goût prononcé pour les histoires étranges et mystérieuses. Peut-être aussi un curieux penchant pour le chiffre quatre. Thom Luz revient à La Vignette qui a accueilli When I Die la saison dernière. Son point de départ est cette fois l’Handbook of Unusual Phenomena (1974) du physicien américain William R. Corliss qui répertorie des phénomènes climatiques inexpliqués. Oui, inexpliqués. Forcément. Et de ces descriptions le metteur en scène tire des retranscriptions musicales. Livrant une interprétation poétique des caprices météorologiques les plus rares, Unusual Weather Phenomena Project instrumentalise son dispositif à cet effet. Assemblé et manipulé en live par un quatuor d’acteurs-musiciens, il est le moteur principal d’une narration visuelle et sonore qui se passe de texte parlé.
Les tentatives des sociétés humaines de prédire et contrôler le climat sont ici interrogées par la production technique de micro-systèmes fonctionnant par analogie avec des événements météorologiques. Tout comme s’élèvent des ballons blancs fixés à des bobines d’enregistrements, nous sommes invités à nous laisser flotter.

Biographie

Performeur, musicien et metteur en scène zurichois, né en 1982, utilise la musique pour ramener à la vie des mythes farfelus et des génies oubliés. Son premier spectacle, Patience Camp (2007), déployait une matière scénique si singulière qu’un critique allemand écrivit à son sujet : « Le tiroir correspondant à Thom Luz et son théâtre n’existe pas encore. Il faudrait le créer, tout spécialement. » La scène de Thom Luz est peuplée des fantômes de personnes qui ont su rendre le réel merveilleux. Il leur compose des partitions musicales mi-savantes, mi-bricolées qui donnent vie à leurs récits inouïs. La musique a en effet un rôle central dans ce théâtre : elle orchestre parole, mouvement, immobilité et silence, invitant le spectateur à écouter à son tour ce monde étrange et fascinant, déjouant les pesanteurs de l’existence. Thom Luz a été élu meilleur jeune metteur en scène de l’année 2014 par le magazine Theater heute et il est aujourd’hui metteur en scène associé au Theater Basel. Il est également chanteur et guitariste du groupe My heart belongs to Cecilia Winter.

Distribution / Production

Conception, texte, mise en scène Thom Luz
Direction musicale Mathias Weibel
Avec Michael Flury, Martin Hofstetter, Mara Miribung, Evelinn Trouble, Mathias Weibel
Scénographie Thom Luz
Lumière et costumes Tina Bleuler
Son Martin Hofstetter

Production Bernetta Theaterproduktionen // Coproduction Gessnerallee Zürich, Théâtre de Vidy Lausanne, Kaserne Basel, Südpol Luzern, Theater Chur // Avec le soutien de Canton de Zürich, service de la culture, Zürich Ville de culture, Pro Helvetia - Fondation suisse pour la culture, Pour-cent culturel Migros, Commission d’experts dance et du théâtre BS/BL, Fondation Ernst Göhner, Fondation Georges & Jenny Bloch