Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur notre site. En continuant votre visite vous acceptez l'utilisation de ceux-ci.

23 janvier > 24 janvier Création Billetterie

À NOUS DEUX MAINTENANT

D’après le roman UN CRIME de GEORGES BERNANOS
Conception, adaptation et mise en scène JONATHAN CAPDEVIELLE

Galerie

À NOUS DEUX MAINTENANT

Autour du spectacle

RENCONTRE DU LENDEMAIN
ME 24.01 AVEC L’ÉQUIPE ARTISTIQUE

Mardi 23 janvier 2018 / 20:00 Mercredi 24 janvier 2018 / 19:15 Tarifs : TP 15 € - TR 10€ - LPV 2€ - Pass’Culture 5€ Durée : 2h

Présentation

LE CRIME EST RARE ; JE VEUX DIRE LE CRIME QUALIFIÉ, AUTHENTIQUE, TOMBANT SOUS LE COUP DE LA LOI. LES HOMMES SE DÉTRUISENT PAR DES MOYENS QUI LEUR RESSEMBLENT, MÉDIOCRES COMME EUX. ILS S’USENT SOURNOISEMENT. ET LES CRIMES D’USURE, MONSIEUR, ÇA NE REGARDE PAS LES JUGES !
LE PROCUREUR DANS UN CRIME DE GEORGES BERNANOS

Première nuit agitée pour le jeune prêtre fraîchement débarqué dans la petite bourgade de Mégère. À peine installé au presbytère, celui-ci entend cris et coups de feu au loin.
La bonne, réveillée par ses soins, alerte tout le village. On retrouve d’abord un homme agonisant dans le jardin d’une demeure isolée puis, à l’intérieur de celle-ci, la vieille propriétaire assassinée. Surviennent d’autres drames, sans liens apparents.
Pour élucider ce double meurtre, il faudra percer les secrets des uns et des autres. Après avoir interprété le rôle du curé dans une adaptation radiophonique du roman Un Crime de Georges Bernanos, l’acteur et metteur en scène Jonathan Capdevielle le porte à la scène. Issu d’un milieu rural, il reste empreint de la manière de parler et de la façon d’être des habitants de la campagne. Déjà convoquées dans son travail sur l’auto-fiction, ces figures font leur retour à travers
les personnages du romancier. Avec cette fois la fiction d’un autre, il se nourrit toujours de l’ambivalence et, rappelant que la soutane ne fait pas le prêtre, continue de travailler sur la mouvance des corps comme des identités.

Biographie

JONATHAN CAPDEVIELLE
D’abord collaborateur et acteur pour Gisèle Vienne, Jonathan Capdevielle crée depuis quelques années ses propres pièces, dont certaines autobiographiques. Ainsi Adishatz / Adieu, son solo - devenu culte - aborde l’adolescence tumultueuse, avec pour cadre une boîte de nuit tarbaise. Suivi de Saga, chronique d’une enfance à la campagne dans le sud-ouest sur fond de fait divers tragique.
Multiple, Jonathan Capdevielle l’est assurément. D’abord par l’étendue de ses talents : il est marionnettiste, acteur, ventriloque, chanteur et danseur... Un savoir-faire qu’il orchestre minutieusement pour jeter le trouble. Perturber les identités, cultiver l’ambivalence, dérouter les points de vue, avec une justesse imparable.

Distribution / Production

Production déléguée Association Poppydog
Coproduction Le Quai - Centre Dramatique National - Angers Pays de la Loire, Nanterre-Amandiers, Festival d’Automne à Paris, CDN Orléans, Manège - scène nationale Reims, Théâtre Garonne - scène européenne Toulouse, L’Arsenic - Lausanne (Suisse), Le Parvis scène nationale Tarbes Pyrénées, Ircam - Paris
Avec le soutien de King’s Fountain
Avec l’aide du CND - Pantin, de la Villette - Résidence d’artistes 2016 et du Quartz - scène nationale de Brest
Construction décor Les ateliers de Nanterre-Amandiers
Jonathan Capdevielle est artiste associé au Quai - CDN Angers Pays de la Loire
L’association Poppydog est soutenue par la DRAC Île-de-France au titre de l’aide à la structuration