Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur notre site. En continuant votre visite vous acceptez l'utilisation de ceux-ci.

16 avril Billetterie Rencontre

Annulé : ATELIER DES ÉTUDES CULTURELLES # 5

Lundi 16 avril 2018 / 17:30 Tarifs : entrée libre Durée : 2h

Présentation

[INFORMATION] Compte tenu de la fermeture du campus de la route de Mende le lundi 16 avril, le bâtiment H ainsi que le théâtre restent fermés.

Annulé ▬Séance 5 : Conférence de Jean-François Bayart
"Globalisation et repli identitaire : le concept de national-libéralisme"
> 16 avril, 17h30
/ au Théâtre La Vignette
// séances en entrée libre dans la limite des places disponibles

 

LA VIGNETTE OUVRE À SON PUBLIC UN TEMPS DE RÉFLEXION ET DE DÉCOUVERTE EN PARTENARIAT AVEC LE MASTER D’ÉTUDES CULTURELLES.

L’Atelier des Études Culturelles est le séminaire de recherche du master d’Études Culturelles de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3.
Mutualisé avec le master d’Ethnologie, et rassemblant des enseignants-chercheurs issus de plusieurs départements, il vise à favoriser la dynamique pluridisciplinaire qui caractérise les Études Culturelles s’attachant chaque année à un auteur ou à un thème différent. Espace privilégié d’une réflexion commune et d’échanges collectifs autour des Études Culturelles entre les enseignants et les étudiants, il est également ouvert à l’ensemble de la communauté universitaire et extra-universitaire.

 

CULTURE ET GLOBALISATION : AUTOUR DES TRAVAUX D’ARJUN APPADURAI
Organisation : Arnauld Chandivert

Anthropologue américain d’origine indienne de renommée internationale, auteur d’ouvrages rapidement devenus des classiques, théoricien plus qu’homme de terrain bien qu’il soit spécialiste de l’Asie du Sud, Arjun Appadurai a développé une œuvre importante axée sur différents objets d’analyse, dont l’un d’entre eux, la globalisation, a pris une place centrale dans son travail. Refusant les systèmes d’oppositions binaires  (Occident versus reste du monde, centre/périphérie), les travaux de cet auteur se laissent difficilement ranger sous une étiquette commode (postmodernisme, cultural studies, culturalisme rénové), même si sa pensée possède certaines proximités avec ces courants. Cette position quelque peu singulière se retrouve aussi dans l’emploi de différents concepts classiques des sciences sociales, qu’Appadurai critique tout en les réutilisant et en en proposant de nouvelles approches et définitions. L’objectif de cet Atelier des Etudes culturelles 2018 est de présenter et de discuter cette position et cette approche singulières. Pour ce faire, deux axes thématiques sont retenus : l’examen de ses conceptions de la modernité et de la globalisation et celui de son approche du concept de culture. Profitant de la présence en France de collègues étrangers, l’atelier comporte aussi une séance consacrée à l’examen du statut des cultural et postcolonial studies en Angleterre, en Inde et plus généralement dans le monde universitaire anglo-américain de nos jours. Enfin, la dernière séance donnera lieu à l’invitation de Jean-François Bayart, spécialiste de sociologie historique comparée du politique, et notamment des questions de globalisation et des problématiques de l’identité culturelle.