Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur notre site. En continuant votre visite vous acceptez l'utilisation de ceux-ci.

17 octobre > 18 octobre Billetterie

LES PIÈCES VÉNITIENNES

d’après WILLIAM SHAKESPEARE
Conception et mise en scène JULIEN GUILL
LA COMPAGNIE PROVISOIRE

Galerie

LES PIÈCES VÉNITIENNES

Autour du spectacle

BABY-SITTING
PENDANT CE SPECTACLE
AVEC MOM’ART FACTORY
le 18.10
+ d'infos & inscriptions : relationspubliques@theatrelavignette.fr

RENCONTRE DU LENDEMAIN
ME 18.10 AVEC L’ÉQUIPE ARTISTIQUE

Mardi 17 octobre 2017 / 20:00 Mercredi 18 octobre 2017 / 19:15 Tarifs : TP 10 € - TR 5€ - LPV 2€ - Pass’Culture 5€ Durée : 1h

Présentation

« NOUS AVONS CHOISI DE CROIRE EN LA RÉVOLTE DE SHYLOCK ET D’OTHELLO. NOUS AVONS CHOISI DE METTRE EN SCÈNE LEURS PROCÈS. PROCÈS DE CES ÉTRANGERS, MAIS AVANT TOUT PROCÈS DE CES PIÈCES. PROCÈS DE NOTRE HISTOIRE. »
Julien Guill

L’usurier Shylock qui, dans Le Marchand de Venise, demande à être remboursé de l’argent qu’il a prêté ? Condamné ! Le général Othello qui, dans Othello, épouse la femme vénitienne qu’il aime ? Condamné ! Et pourquoi ?" « Je
suis Juif. » affirme le premier quand le second s’interroge : « Parce que je suis noir ? ». L’antisémitisme et le racisme se lisent dans ces deux pièces shakespeariennes" où piège et machination sont le sort réservé à l’étranger utile qui ne sait pas rester à sa place. Celle que la société lui a assignée"et peut lui confisquer tout en lui arrachant plus encore, pour peu qu’un Antonio ou un Iago se donne pour mission de le rappeler à l’ordre. Julien Guill se concentre dans Les pièces vénitiennes sur les violents affrontements qui éclatent entre le Juif-Shylock et le Chrétien-Antonio d’une part, le Maure-Othello et le Vénitien-Iago" de l’autre. Il fait des idées son épicentre, et pour ne pas"atténuer leurs secousses, écarte le réalisme favorable à l’identification. Ainsi donc, deux femmes traversent Le Marchand de Venise et un homme blanc, Othello. Il s’agit moins de mettre en"scène des personnes que les points de vue qu’elles véhiculent.

Biographie

« Depuis sa création, La compagnie provisoire mêle la « création » et la « transmission ». « Créer » c’est transmettre un texte, une pensée, une émotion, un ressenti... « Transmettre » c’est créer du lien, de l’imaginaire, des relations... Nous investissons des espaces, des théâtres et des territoires et prenons le temps d’occuper ces lieux, d’en rencontrer les équipes et les publics. Toutes nos collaborations suivent cette même démarche, à la fois des spectacles en création, des spectacles en diffusion, des répétitions ouvertes, des temps de pratiques, des lectures, des stages et des rencontres.
La singularité de notre recherche artistique est d’inventer des spectacles désencombrés de toute la machinerie théâtrale (cf. Manifeste pour un théâtre enragé) pour préserver la relation entre les acteurs et les
spectateurs; pour les faire se rencontrer autour d’un texte, d’une forme, d’une idée ou d’une thématique... Il y a une problématique commune à tous les gestes artistiques que nous proposons : rendre compte de ceux qui, envers et contre tout, cherchent à échapper au cadre dans lequel on voudrait les enfermer, pour « devenir ». »

JULIEN GUILL
Formé à la Comédie de St-Étienne sous la direction de Daniel Benoin. Metteur en scène associé à La compagnie provisoire, il conçoit des spectacles à partir d’oeuvres du répértoire classique, Hugo, Pirandello, Molière, Shakespeare, mais également à partir d’oeuvres de poètes ou d’auteurs contemporains comme Cormann, Bernhard ou Maïakovski. Comme comédien, il a travaillé au Théâtre des Treize Vents - CDN de Montpellier et, entre autres, dans des mises en scène de Bouffier, Rudelle, Désveaux, Fall, Massé, Borie et Guerrero, Loyon et Benoin.

Distribution / Production

D’après Le Marchand de Venise et Othello de William Shakespeare
Traduction Jean Michel Déprats
Conception et mise en scène Julien Guill
Dramaturgie Guillaume Fargas
Avec Julien Guill, Dominique Léandri, Fanny Rudelle

Production La compagnie provisoire
Avec le soutien de Université Paul-Valéry Montpellier 3, Ville de Montpellier,
Conseil Départemental de l’Hérault