Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur notre site. En continuant votre visite vous acceptez l'utilisation de ceux-ci.

12 février > 15 février Billetterie

THE WAY SHE DIES

(SA FAÇON DE MOURIR)

D'après Anna Karénine de Léon Tolstoï
tg STAN - Tiago Rodrigues Teatro Nacional D. Maria II

[ Belgique / Portugal]

Galerie

THE WAY SHE DIES

Vidéos

Autour du spectacle

RENCONTRE DU LENDEMAIN
ME 13.02 – avec l’équipe artistique

En savoir +

- A entendre sur France culture invité de Laure Adler

Mardi 12 février 2019 / 20:00 Mercredi 13 février 2019 / 19:15 Jeudi 14 février 2019 / 20:00 Vendredi 15 février 2019 / 19:15 Tarifs : TP 15 € - TR 10 € - LPV 2 € - Yoot 5 € Durée : 2h Spectacle en français, portugais, néerlandais - surtitré en français

Présentation

L’idée de ne pas se contenter du petit lambeau de félicité que veut bien nous concéder la vie, comme le dit Antigone, mais de vouloir tout de la vie, je la trouve incroyablement forte et politique aujourd’hui.
/ Tiago Rodrigues, extrait d'un entretien pour Intramuros

La compagnie belge tg STAN et l'auteur et metteur en scène portugais Tiago Rodrigues, persuadés qu'un livre est capable de nous changer, se retrouvent ici autour de leur amour commun pour le célèbre roman de Léon Tolstoï, Anna Karenine. The way she dies prouve à quel point la perception d'une œuvre est influencée par la langue, l'époque et le contexte intime du lecteur, en plaçant sur scène deux couples, à deux époques différentes, traversés par l'adultère et la passion amoureuse. Un à Lisbonne en 1967 sous la dictature, et l'autre à Anvers aujourd'hui. Ni adaptation théâtrale du roman, ni récit exact de l'histoire d'Anna Karénine, c'est le roman lui-même qui se raconte dans sa version traduite, vécue de l'intérieur par lespersonnages, chacun avec ses propres filtres de lecture culturels, intimes et politiques. Ou comment la littérature peut nous aider à expliquer et à vivre les situations humaines les plus extrêmes, si banales et si vertigineuses à la fois, comme l'amour d'un autre au sein du couple, qui porte Anna Karenine à la mort. The way she dies (Sa façon de mourir) semble se demander de toutes ses forces comment Anna Karenine est-elle morte ou autrement dit « comment en arrive-t-on là ? ».

Biographie

tg STAN
Créée en 1989 par quatre élèves du Conservatoire d’Anvers (Jolente De Keersmaeker, Sara De Roo, Damiaan de Schrijver et Frank Vercruyssen), cette compagnie a pour règle d’or de refuser tout dogmatisme : le metteur en scène se voit donc évincé de la création artistique. Les comédiens deviennent ainsi leurs propres metteurs en scène. Leur travail théâtral a la volonté de remettre en question les codes de la scène : l’illusion théâtrale est brisée, le jeu est épuré de tout artifice et les divergences éventuelles dans le jeu sont mises en évidence, ceci dans le but d’intégrer le spectateur à la représentation et de le rendre actif. Il s’agit aussi de refuser toute classification : d’où le nom STAN qui signifie S(top) T(hinking) A(bout) N(ames). Le répertoire s’étend de Büchner à Tchekhov, en passant par Bernhard, Ibsen, Schnitzler, Pinter, Gorki ou encore Peter Handke, et se joue en néerlandais, français et anglais. STAN se compose de Jolente De Keersmaeker, Sara De Roo, Damiaan De Schrijver, Sigrid Janssens, Ellen Asaert, Lotte De Mont, Renild Van Bavel, Veerle Vandamme, Frank Vercruyssen, Thomas Walgrave et Tim Wouters. STAN est subventionnée par le Gouvernement Flamand.
/ www.stan.be

TIAGO RODRIGUES
Comédien portugais, Tiago Rodrigues n’a d’abord d’autre ambition que de jouer avec des gens qui voudraient inventer ensemble des spectacles. Sa rencontre avec le tg STAN en 1997, lorsqu’il a 20 ans, marque définitivement son attachement à l’absence de hiérarchie au sein d’un groupe en création. La liberté de jeu et de décision donnée au comédien influencera pour toujours le cours de ses spectacles. Tiago Rodrigues se trouve ainsi plusieurs fois, dès le début de son parcours, dans la position d’initiateur et signe peu à peu des mises en scène et des écritures qui lui « tombent dessus ». Lancé, il écrit parallèlement des scénarios, des articles de presse, des poèmes, des préfaces, des tribunes. En 2003, il fonde avec Magda Bizarro la compagnie Mundo Perfeito au sein de laquelle il crée de nombreux spectacles sans s’installer dans un lieu fixe, devenant l’invité d’institutions nationales et internationales. En France, il présente notamment au Festival d’Avignon en 2015 sa version en portugais d’Antoine et Cléopâtre d’après Shakespeare, qui paraît, comme toutes ses pièces traduites en français, aux éditions Les Solitaires intempestifs. By heart est présenté en 2014 au Théâtre de la Bastille, qui l’invite par la suite à mener une « occupation » du théâtre durant deux mois au printemps 2016, pendant laquelle il a crée Bovary. À la tête du Teatro Nacional Dona Maria II à Lisbonne depuis trois ans, Tiago Rodrigues conserve une économie de moyens qu’il s’est appropriée comme grammaire personnelle et il devient, à plus large échelle, lanceur de ponts entre villes et entre pays, hôte et promoteur d’un théâtre vivant.
/ www.tndm.pt

Distribution / Production

Texte Tiago Rodrigues
De et avec Isabel Abreu, Pedro Gil, Jolente De Keersmaeker, Frank Vercruyssen
Création tg STAN et Teatro Nacional D. Maria II
Conception lumière et décor Thomas Walgrave
Costumes An d'Huys et Britt Angé

Sous-titres Joana Frazão
Coproduction de tg STAN et du Teatro Nacional D. Maria II (Lisbonne, Portugal)