Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur notre site. En continuant votre visite vous acceptez l'utilisation de ceux-ci.

12 nov Billetterie Spectacle

AUGURES

[Théâtre] Création

Conception, texte et mise en scène Chrystèle Khodr

[Liban]

Galerie

AUGURES

En savoir +

Biennale des Arts de la Scène en Méditerranée.

Initiée par le Théâtre des 13 vents et conçue par un ensemble de partenaires culturels à Montpellier et à l’entour, la Biennale des Arts de la Scène en Méditerranée réunit du 9 au 27 novembre 2021 des équipes artistiques travaillant sur les rives de la Méditerranée. Imaginée comme un lieu de partage des œuvres et de la pensée, la Biennale propose un programme de spectacles, d’ateliers, de rencontres et de lectures mêlant théâtre, danse, musique, cirque et écritures contemporaines. Donner un aperçu de la création contemporaine en Méditerranée, croiser des territoires géographiques et imaginaires, partager avec toutes et tous des questions artistiques et politiques, rendre sensibles les contradictions et les espérances, c’est là l’idée, l’esprit qui anime cette Biennale, sa seule et simple nécessité.

Partenaires

vendredi 12 novembre 2021 / 19:15 Tarifs : TP 15 € - TR 10 € - LPV 2 € - Yoot 5 € / Tarif super réduit 5€ / Tarif -de 18ans 5€ Durée : 1h25

Spectacle en arabe surtitré en Français

Spectacle accueilli dans le cadre de la Biennale des Arts de la Scène en Méditerranée

Présentation

Comment était-il possible de faire du théâtre pendant la guerre ? Le théâtre pendant la guerre est-il nécessaire ? Et si oui, pourquoi ? Que reste-t-il aujourd’hui de la vague théâtrale du Liban des années 80 ? Chrystèle Khodr

Avec Augures, l’autrice, metteuse en scène et actrice libanaise Chrystèle Khodr fait du théâtre avec l’histoire du théâtre de sa ville, Beyrouth, et plus précisément à partir de la mémoire de celles et ceux qui le faisaient durant la guerre du Liban. Questionnant les créateurs de théâtre durant la guerre, et plus précisément les actrices, elle interroge la réalité actuelle de sa propre génération.
Conçu comme une remise en question de l’histoire du théâtre au Liban, le projet de Chrystèle Khodr a recueilli les témoignages de cette époque et notamment ceux des actrices Hanane Hajj Ali et Randa Asmar, avec qui elle écrit et recompose le texte du spectacle, mêlant réalité et fiction.
Sur scène, les deux actrices retracent alors leur parcours théâtral depuis le début des années 80, en pleine guerre civile. Elles redessinent, à travers leurs souvenirs personnels et professionnels, la carte des théâtres et lieux de représentation maintenant disparus.
La pièce questionne l’activité théâtrale pendant une décennie de guerre - de 1980 jusqu’à 1991 - et le rapport de ces artistes à leur métier aujourd’hui. Dialogue d’une génération à une autre, dialogue du théâtre avec sa propre histoire, Augures fait de l’héritage, non pas une donnée fixe, mais une perpétuelle et nécessaire interrogation.

Biographie

Chrystèle Khodr est une actrice, autrice et metteuse en scène basée à Beyrouth. Elle a un reçu un diplôme en arts dramatiques de l’Institut des Beaux-Arts, Université libanaise et a suivi deux ans de formation en théâtre de mouvement à l’École Internationale de Théâtre LASSAAD à Bruxelles – pédagogie Jacques Lecoq.

Son travail émerge de l’urgence de reconstituer une mémoire collective à partir d’histoires personnelles. Dans ses projets les plus récents, Chrystèle s’intéresse de plus en plus au mouvement de l’Histoire et son impact sur la temporalité et la narration en tant que dimension formelle du théâtre. Entre 2009 et 2012, elle crée des formats de pièces intimes et des solos : Bayt Byout, 2007 ou comment j’ai écrasé mes enveloppes à bulles et Beyrouth Sépia, qui ont été joués dans plusieurs festivals et lieux au Liban, en Egypte, en France et en Belgique.

En parallèle de son travail d’artiste indépendante, elle a créé des collabora- tions avec plusieurs artistes de diverses disciplines.
Dans le cadre de sa collaboration avec la Cie Zoukak, elle a joué dans les créations collectives suivantes : Lui qui a tout vu, La mort vient par les yeux et The Battle Scene.

En 2016 elle créé avec le metteur en scène Waël Ali Titre Provisoire, qui a été joué dans plusieurs festivals et théâtres en Europe dont Les Sub- sistances à Lyon, Zürcher Theater Spektakel, Kaaistudio à Bruxelles et La Vignette, Scène conventionnée, Université Paul-Valéry Montpellier.

Elle a créé avec l’artiste visuelle et scénographe Bissane Al-Charid l’instal- lation Dans un jardin je suis rentrée – une commande du festival RedZone et Al Mawred Cultural Resource – qui a été présenté dans des galeries et des lieux au Liban - Zoukak et Dar el Nimer, en Italie - Napoli International Theater Festival, en Belgique - Moussem:Cities et aux Pays Bas – Noorde- rzon Festival Groningen.

Elle a participé à deux laboratoires de théâtre de l’Institut Sundance Thea- ter en tant que dramaturge.et a reçu l’Ibsen Scholarship, pour monter une adaptation du texte Les prétendants à la couronne.

Distribution / Production

Avec Hanane Hajj Ali et Randa Asmar
Création lumière et direction technique Nadim Deaibes
Assistant à la mise en scène et directeur de plateau Jean-Claude Boulos
Paysage sonore Nasri Sayegh
Montage son Hadi Deaibes
Costumes Good Kill
Opérateur lumière Salim Abou Ayyash
Assistant technique Rawad Kanj
Affiche et identité graphique Maya Chami
Communication et relation publique Be:Cult et Fill in the blanks
Avec le soutien de La Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon CNES, SCAC de l’Ambassade de France à Beyrouth, l’Institut Français de Beyrouth, la Fondation Boghossian, l’Afac (Arab Fund for Arts & Culture), le Théâtre Tournesol, le Koon Studio, le Théâtre des 13 Vents, Centre Dramatique National Montpellier