Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur notre site. En continuant votre visite vous acceptez l'utilisation de ceux-ci.

5 octobre > 6 octobre Création Billetterie

METTRE EN PIÈCE(S)

Conception VINCENT DUPONT

[ FRANCE]

Galerie

METTRE EN PIÈCE(S)

Autour du spectacle

JE 06/10 - VE 07/10 - SA 08/10
COLLOQUE INTERNATIONAL
« Narrativité et intermédialité sur la scène contemporaine »

En savoir + page "colloque"

BORD DE SCENE
JE 06.10
A l’issue du spectacle avec l’équipe artistique
animé par Alix de Morant,
Maître de conférences en études théâtrales

Partenaires

Mercredi 5 octobre 2016 / 20:00 Jeudi 6 octobre 2016 / 19:15 Tarifs : TP 15 € - TR 10€ - LPV 2€ - Pass’Culture 5€ / Tarif scolaire 5€ Durée : 1h15

Présentation

MA VISEE N’EST PAS DE PROPOSER UNE SOLUTION MAIS SIMPLEMENT DE PARLER D’INSISTANCE : IL ME SEMBLE  NECESSAIRE DE RECONDUIRE LA DANSE A UN POINT TROP SOUVENT EVACUE QUI EST CELUI DE L’ACTE.
VINCENT  DUPONT

Six danseurs en quête de passage à l’acte opèrent sur scène leur mue comme un arrachage conditionné par un choix d’existence dont Vincent Dupont interroge la violence. Les corps font les comptes et passent à la soustraction tout en explorant le fossé qui sépare les paroles des agissements. Les parcours des uns et des autres, individuels mais pro- pices aux interactions momentanées, se développent d’une manière rituelle sous un plafond mobile composé de sphères suspendues par des fils de nylon interagissant également avec eux. Dans la continuité de sa vision d’un art chorégra- phique transdisciplinaire, le chorégraphe œuvre de nouveau à la convergence des images, des corps, des mouvements, du son, de la musique et de la lumière qui caractérise ses dispo- sitifs. Ceux-ci font la part belle au sensible de sorte que Mettre en pièce(s) s’avère être encore une fois une expérience aussi bien pour ses interprètes que pour le public.

SPECTACLE CO-ACCUEILLI AVEC ICI - CCN Montpellier LRMP

Biographie

VINCENT DUPONT
a une formation de comédien. Ses premières rencontres avec la danse furent avec les chorégraphes Thierry Thieû Niang et Georges Appaix. Puis il participe aux créations de Boris Charmatz : Herses, une lente introduction et Con forts fleuve. D’autres collaborations se feront dans le milieu du cinéma,notamment avec Claire Denis.
En 2001, il signe sa première chorégraphie : Jachères improvisations, inspirée d’une photo d’une installation du plasticien Stan Douglas, questionne le réel en travaillant sur des notions de rapprochement et d’éloignement tant visuelles que sonores.
Dès lors, tout en continuant à participer aux travaux d’autres artistes (Hubert Colas, Olivia Grandville), Vincent Dupont mène un travail à la croisée de plusieurs médiums qui déplace les définitions attendues de l’art chorégraphique. Ses créations se posent comme expériences, questions adressées à la perception du spectateur.

Distribution / Production

Conception Vincent Dupont
Danse Clément Aubert, Raphaël Dupin, Ariane Guitton, Nanyadji Ka-Gara, Aline Landreau, Nele Suisalu
Lumière Yves Godin
Son Maxime Fabre
Costumes Eric Martin
Travail de la voix Valérie Joly
Dispositif scénique Vincent dupont et Sylvain Giraudeau
Collaboration artistique Myriam Lebreton

Production J’y pense souvent (…) Coproduction iCi - CCn Montpellier / Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Théâtre de la Ville - Paris, Centre chorégraphique national de Caen en normandie, Centre chorégraphique national
de Tours, CdC atelier de Paris-Carolyn Carlson, Le réseau Escales danse en Val d’oise
Avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès dans le cadre de son programme new Settings
Avec le soutien de La Vignette - scène conventionnée / Université Paul-Valéry Montpellier 3, de l’ADAMI, de la SPEDIDAM, du Fonds d’insertion de l’éSTBa financé par le Conseil régional d’aquitaine