La saison

photo fond Dying on stage - Christodoulos Panayiotou

Galerie

photo vignette Dying on stage - Christodoulos Panayiotou

En savoir +

Spectacle joué à la salle Rabelais

Partenaires

  • logo ici ccn
18 février 2023
Spectacle

DYING ON STAGE

Mise en scène Christodoulos Panayiotou

[ CHYPRE ]
Samedi 18 fév 2023 / 16:00
Durée : 5:00
Plein 15€ / Réduit 10€ / Super réduit 5€ / Yoot 5€ / Abonné LPV 2€

Spectacle en co-accueil avec ICI — centre chorégraphique national Montpellier - Occitanie direction Christian Rizzo et avec le MO.CO

Présentation

Mourir sans la moindre peine
D'une mort bien orchestrée
Moi, je veux mourir sur scène
C'est là que je suis née
Dalida

 

Comment représenter la mort sur scène ? Cette question n’a pas cessé de traverser l’histoire du théâtre occidental depuis Aristote et se situe au cœur de la performance en trois chapitres proposée par Christodoulos Panayiotou. En partant du concept d’« ironie tragique », qui désigne l’ignorance du personnage face à son destin, le metteur en scène parcourt cette thématique et cherche à déconstruire les systèmes de représentation qui lui sont associés.
Tout à la fois lecture, méditation et montage de vidéos Youtube issus d’années d’archivages et de recherches, le spectacle mêle les références culturelles en passant de Dalida à Molière, de Tiny Tim à Noureev, de Michael Jackson à Pasolini.
En supprimant les hiérarchies et les frontières entre culture « légitime » et culture « populaire », entre mort symbolique et mort biologique, Christodoulos Panayiotou place le spectateur face aux multiples visages de cet inexplicable, de cet inconcevable que représente la disparition de l’être.
La composition en mosaïque qui se déploie sous nos yeux interroge les normes de l’art et de la culture, tout autant qu’elle se révèle être un hommage au théâtre. 

Biographie

Christodoulos Panayiotou est un artiste chypriote né en 1978 et vit et travaille aujourd’hui entre Limassol et Paris. Sa double formation en danse et arts de la scène à Lyon et Londres d’une part, en anthropologie d’autre part, le conduit à concevoir des œuvres polymorphes. Sa pratique artistique mêle les méthodes du chercheur et du chorégraphe et tend à transformer le monde en un théâtre au sein duquel se jouent les mythes qui nous unissent.
D’une énigme à l’autre, ses œuvres révèlent les histoires cachées du monde, comme une archéologie contemporaine dont le rôle serait non plus de raconter l’Histoire mais de la reformuler. En prenant souvent Chypre comme toile de fond et point de départ, Christodoulos Panayiotou chorégraphie une histoire sans cesse réinventée et explore la manière dont de simples gestes peuvent agir tels des contrepoints subversifs aux récits nationalistes et homogènes.

Distribution / Production

Interprétation Christodoulos Panayiotou

Avec la participation de Jean Capeille
 

Production déléguée Centre chorégraphique national de Caen en Normandie

Coproduction Brave New Media
Coréalisation FIAC dans le cadre du festival Parades for FIAC ; Musées d’Orsay et de l’Orangerie - Paris ; Festival d’Automne à Paris