La saison

photo fond L'hypothèse de la foudre - Valentine Carette

Galerie

photo vignette L'hypothèse de la foudre - Valentine Carette
7 mars 2023 > 9 mars 2023
Spectacle

L'HYPOTHÈSE DE LA FOUDRE

Mise en scène Valentine Carette

Mardi 7 Mar 2023 / 19:15
Mercredi 8 Mar 2023 / 20:00
Jeudi 9 Mar 2023 / 19:15
Durée : 1:15
Plein 15€ / Réduit 10€ / Super réduit 5€ / Yoot 5€ / Abonné LPV 2€

Présentation

Mon nez, mon menton, mes pommettes sont intactes, et pas un pli ne tiraille ma bouche, pas un mot ne sort de ma bouche, j’ai vidé mes réserves de contreparole, toutes mes capacités d’insultes. Je baigne dans le silence. Alban Lefranc

 

Trois figures parlent dans la colère.

Il y a le boxeur Mohamed Ali, la chanteuse Nico et le cinéaste Maurice Pialat. 
Valentine Carette, comédienne et performeuse, compose avec son équipe une forme d'oratorio à la croisée du théâtre, de la musique et de la danse autour de « vies imaginaires » issues de l'œuvre de l'auteur Alban Lefranc.

Dessinant en creux le paysage d’une avant-garde qui résiste dans les cordes, dans les replis, à la marge, les figures livrent des portraits kaléidoscopiques et sensibles où le geste artistique et pugilistique s’affirme comme une prise de position politique. 

De l’écriture d’Alban Lefranc, Valentine Carette retient la rythmicité, la folle musicalité, la puissance poétique brute, directe et franche, des images fulgurantes, autrement dit, sa physicalité. C'est ce souffle particulier qui traverse ici quatre femmes. 

Portées par une partition dans laquelle le texte circule entre incarnation et incantation et entre adresse et chant, les voix se font écho, pour former un acte de parole heurté et polyphonique. Ces fantômes-totems dévoilent ce que peut dire un corps, à un moment donné, de l’état du monde et de l’Histoire.

Biographie

Valentine Carette

Valentine Carette est formée au Conservatoire d’Art Dramatique de Montpellier, sous la direction d’Ariel Garcia-Valdès. Parallèlement, elle chante et se produit avec le guitariste et chanteur Frank Williams au sein de leur groupe Ghost Dance.
Elle navigue librement entre performance, travail chorégraphique, théâtre et cinéma, avec un attachement particulier aux écritures contemporaines et à la pluridisciplinarité. Elle travaille à de multiples reprises avec le musicien Babx, notamment sur la création d’une pièce musicale à partir d’un texte d’Alban Lefranc. A partir des textes de ce même auteur, elle a dirigé au cours de la saison 21-22, l’atelier de pratique théâtrale amateur la Traversée. La restitution, Les Rings Invisibles, a été donnée à la Vignette en mai 2022..

Alban Lefranc

Écrivain et traducteur, Alban Lefranc vit entre Paris et Berlin. Il a réinventé, entre autres, les vies de Fassbinder (Fassbinder, la mort en fanfare, Rivages, 2012 ; Rivages poche, 2019), de Mohamed Ali (Le Ring invisible, Verticales, 2013), de Nico (Vous n’étiez pas là, Verticales, 2009) ou encore de Maurice Pialat (L’amour la gueule ouverte, Helium Actes Sud, 2015). Son roman, L’Homme qui brûle, paraît en septembre 2019 chez Rivages.
Il écrit aussi pour la radio et le théâtre (Table Rase ou encore Steve Jobs, mis en scène par Robert Cantarella et joué au Théâtre la Vignette en 2021). Les textes sont publiés aux éditions Quartett. Il a fondé en 2000 la revue la mer gelée, éditée depuis 2015 par Le nouvel Attila.

Distribution / Production

Interprétation Laurie Bellanca, Paola Stella Minni et Frank Williams
et Assimini Binali, Aude Boudet, Anghjula-Maria Casanova et Anton Mazas (des ateliers de pratique théâtrale La Traversée )
Musique Frank Williams et David Babin 

Dramaturgie et conseil Youness Anzane

Lumière Camille Mauplot
Son Delphine Foussat

Production WANDA

Coproduction La Vignette - Scène conventionnée - Université Paul-Valéry ; TMS - Scène Nationale Archipel de Thau - Sète 
Avec le soutien de DRAC Occitanie ; Ville de Montpellier ; Théâtre Ouvert – Scène nationale des dramaturgies contemporaines - Paris